Le drame du Fort de Vaux

VauxLe drame du Fort de Vaux : Journal du commandant Raynal, de la réalité à la légende. Par Allain Bernède avec la participation de Denise Bernède. Cette réédition, commentée et annotée, du Journal du Commandant Raynal, offre un témoignage unique et saisissant des âpres combats qui ont précédé la chute du Fort de Vaux en mai 1916, au cœur de la bataille de Verdun. Éditions 14-18 (SOTECA) – 250 pages 15 x 23 cm

Résumé – Si Raynal reste, tout au long de son récit, fidèle à sa promesse de porter témoignage des souffrances, du courage et du sens du devoir de ses compagnons d’armes, alors que les efforts sont déjà orientés vers la future offensive franco-britannique de la Somme; c’est avec un réalisme saisissant qu’il rapporte les scènes d’un combat sans merci. Mais, pour les rehausser, il a l’art et la manière de les combiner avec les facéties de l’inénarrable mascotte, le chien Quiqui, l’exploit du célèbre pigeon Vaillant, ou encore, plein d’humour, en raillant le Kronprinz quand celui-ci veut, pour se grandir, lui restituer le sabre qu’il n’a jamais eu ! Le mérite de Raynal est d’avoir su trouver les mots et les images qui conviennent pour hisser l’événement dramatique de la chute du fort de Vaux jusqu’au légendaire sans jamais négliger l’exposé des faits qui permettent à ce récit d’être, un siècle plus tard, un des piliers de la Mémoire de la bataille de Verdun 1916.


L’auteur –
Considérant que l’Histoire est une science humaine en perpétuel renouvellement, Denise et Allain Bernède, ces deux chercheurs expérimentés dans l’exploitation des fonds d’archives militaires, se sont attachés à remettre en perspective ce témoignage de fidélité à la mémoire de ses compagnons d’armes qu’est le Journal du Commandant Raynal.

Commandez ce numéro sur hommell-magazines.com